Les Eglises paléochrétiennes de Cyrénaique en Lybie. Claude Sintès

Au cours de l’antiquité tardive, les deux provinces de Cyrénaïque situées à l’écart du pouvoir central, épargnées par les Vandales, moins touchées que la Tripolitaine par les raids des tribus nomades, ont bénéficié d’une tranquillité relative dont on trouve le signe dans les campagnes de la Pentapole…

Retrouvez la conférence de Claude Sintès, Directeur du Musée d’Arles Antique – La Baume-Lès-Aix

Cyrenaique

https://new.livestream.com/labaumeaix/paleocyrenaique

sintesLe Conférencier : Claude Sintès

Directeur du musée départemental Arles antique, conservateur en chef du Patrimoine membre de la mission archéologique d’Apollonia de Cyrénaïque, chercheur associé au centre Camille Julian(CNRS) d’Aix en Provence

Présentation :

Au cours de l’antiquité tardive, les deux provinces de Cyrénaïque situées à l’écart du pouvoir central, épargnées par les Vandales, moins touchées que la Tripolitaine par les raids des tribus nomades, ont bénéficié d’une tranquillité relative dont on trouve le signe dans les campagnes de la Pentapole.

colonnesLes communautés rurales, fortement chris- tianisées, semblent florissantes et leurs édifices de culte se distinguent par leur luxe. Erythron (l’actuelle El-Atrun) comptait deux églises datées du VIe siècle, décorées à grand prix par des marbres importés, indice clair de la générosité impériale pour ce petit siège épiscopal.

À quelques kilomètres de là, l’église de Naustathmos, construite elle aussi au VIe siècle, pavée de mosaïques polychromes, est dédiée à saint André. De l’autre côté du plateau, deux autres églises ont été fouillées à Gasr-el-Libia (l’antique Théodoria, nom donné en hommage à l’impératrice Théodora).

mosaiqueL’une d’entre elles a reçu, en 539, un somptueux pavement mosaïqué, dont les scènes pleines de saveur, ne vont pas sans poser des problèmes iconographiques aux chercheurs par le mélange inattendu de thèmes païens et chrétiens.

La Basilique d'El-Atrum à l'est d'Apollonia (Erythron)

La Basilique d’El-Atrum à l’est d’Apollonia (Erythron)

La conférence se propose de présenter quelques unes de ces découvertes et notamment celles du site d’Apollonia de Cyrénaïque. On y compte trois églises, édifiées entre les Ve et VIe siècles : la plus ancienne, l’église orientale, comporte des fûts de colonnes, des chapiteaux et des bases récupérés dans une structure antérieure et réemployés.

colonnes 2Les plongeurs de la mission archéologique française ont retrouvé sous les flots, à quelques dizaines de mètres vers le nord, les vestiges d’un temple romain transformé en carrière et dépouillé de ses éléments architectoniques.

Chrisme sur colonne église paléochrétienne Cyrénaïque (Libye)

Chrisme sur colonne église paléochrétienne Cyrénaïque (Libye)